Frankenstein ou le Prométhée moderne – Mary Shelley

Frankenstein1472

Victor Frankenstein, scientifique genevois, est recueilli sur la banquise par un équipage faisant route vers le Pôle Nord. Très tourmenté, il livre son histoire au capitaine du bateau : quelque temps auparavant, il est parvenu à donner la vie à une créature surhumaine.Mais celle-ci sème bientôt la terreur autour d’elle…  

233 pages

 

 



 

Avant de rentrer dans la description de cette oeuvre, il faut savoir que Mary Shelley avait tout juste 19 ans quand elle a écrit ce roman, né d’un pari entre amis pour pallier au désœuvrement lors d’un séjour dans les montagnes suisse, je trouve ça assez fou.

 

Rentrons maintenant dans le vif du sujet :
Le récit est découpé en 3 parties imbriquées les unes dans les autres. Tout d’abord la narration épistolaire entre Robert Walton et sa sœur dans laquelle il raconte son expédition vers le pôle nord qui le conduit a secourir Victor Frankenstein, quasi mort de faim et de froid, perdu sur un iceberg à la dérive. Ensuite dans la seconde partie Frankenstein raconte sa vie à son sauveur. Il lui parle de son enfance et de ses études, comment il en est venu à la réalisation de son projet de donner la vie à un être constitué de parties humaines mortes. Quand il y réussit enfin il est si horrifié par sa création qu’il s’enfuit et cherche à oublier ce qu’il a fait. Le monstre quant à lui se perd dans la nature et ne tarde pas à terrifier la société, allant jusqu’à commettre des meurtres. Le reste de l’histoire raconte la poursuite entre le créateur et sa créature. En parallèle, l’histoire du monstre livré à lui-même est narrée. A la fin du roman, on revient au temps de la narration, sur le bateau de Robert Walton. 

Dans ce livre on a donc le point de vue du créateur, complètement dépassé et horrifié par le fruit de ses travaux, dont il n’assume pas du tout les conséquences. Et le point de vue de la créature complètement abandonnée, livrée à elle-même et rejetée par la société des humains qu’elle rêve de côtoyer. A force d’être persécuté, le monstre devient amer et violent. Il décide de se venger des hommes, et plus particulièrement de son créateur.


Mon avis :
J’ai beaucoup aimé ce récit a fort sens moral et qui fait réfléchir. A plusieurs reprises j’ai interrompu ma lecture pour me demander qui, du créateur ou de la créature, avait raison, ou plutôt à qui je donnais raison. Le personnage de Frankenstein m’a beaucoup agacé par son égocentrisme et sa faiblesse d’esprit. Au lieu d’essayer de réparer ses erreurs, il fuit par lâcheté et passe son temps à s’apitoyer sur lui-même. La créature par contraste est un personnage très profond et développé et j’ai ressenti beaucoup plus de pitié et d’empathie pour lui que pour Frankenstein. 

Je trouve qu’au niveau scientifique, l’histoire pose bien la problématique de l’éthique, on ne peut pas faire/expérimenter n’importe quoi et il faut toujours penser aux conséquences que nos expériences auront et comment y faire face, ce que Frankenstein ne fait absolument pas, lui fonce tête baissée aveuglé par son désir d’accomplir un miracle et de repousser les limites de la science. L’expérience de Frankenstein me fait un peu penser a la problématique du clonage humain. Outre le côté éthique, on retrouve également une critique de la société  pervertissant les hommes, les poussant à devenir mauvais. La créature est au départ pure et innocente, c’est le regard des autres et leur façon de la traiter qui l’ont avili. 

Je suis contente d’avoir enfin lu « Frankenstein » car c’est une des œuvres fondatrices du genre fantastique et SF, et c’est une femme qui l’a écrit, bien qu’elle ait dû se faire passer pour son mari pour le publier. En dehors de l’histoire, ce livre fait beaucoup réfléchir et je comprends maintenant pourquoi c’est devenu un chef d’oeuvre de la littérature. 

 

Si vous aussi vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

3 commentaires sur “Frankenstein ou le Prométhée moderne – Mary Shelley

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :