Am, Stram, Gram… ce sera toi qui me plairas – Catherine-Rose Barbieri

img_6217-1

Camille bosse dans une grosse boîte. Elle n’a pas d’attachement particulier pour son boulot. Ni pour ses collègues. Ni pour grand monde, d’ailleurs, si ce n’est pour son amie Anna et son voisin de palier septuagénaire, Monsieur Lambert. Dans son appartement, chaque soir, elle s’évade en dévorant films, séries et livres, du moins quand elle ne peste pas contre la piètre isolation phonique au sein de l’immeuble, et notamment contre son voisin du dessus, aux mœurs mystérieuses et certainement dissolues. Et puis un jour, au travail, elle trouve un courrier inattendu dans sa boîte mail… Inattendu et anonyme. Commence alors un jeu de piste improbable pour en démasquer l’auteur, qui va forcer Camille à ne plus seulement croiser les gens sans les voir, mais à prendre le temps de les regarder et parfois même de les apprécier. Entre situations burlesques et malentendus, la jeune femme apprendra à dépasser ses préjugés pour enfin décider de la suite de sa vie, réparer ses erreurs et peut-être même tomber amoureuse… ?

352 pages

Ma note : 4 / 5


On m’a offert ce livre pour mon anniversaire. J’avais quelques appréhensions car je ne suis pas franchement fan de romance, mais j’ai trouvé cette lecture très agréable. 

Camille reçoit un email enflammé d’un admirateur secret. Elle va donc essayer de découvrir qui se cache derrière cette déclaration. Si finalement l’enquête n’est pas forcément le focus de l’histoire, cet email va lui permettre de s’ouvrir au monde, et plus particulièrement à la gente masculine, de sortir de sa coquille et regarder autour d’elle. Elle va découvrir que son boss s’appelle Hugo et qu’à bien regarder, il est plutôt beau gosse, que son voisin du dessus est tout à fait charmant (« Il s’appelle Colm, comme « comme », mais avec un « L » »), et j’en passe, car tout à coup, tous les les mecs de son entourage vont devenir suspects. Son enquête sur le mystérieux amoureux transi va finir en vrai jeu de piste et est pleine de rebondissements

L’histoire se passe à Lyon, c’est agréable de pouvoir visualiser les lieux, les rues, les monuments (hôtel de ville, place des jacobins, …) de l’intrigue. L’aspect enquête est moins présent que ce que j’aurais pensé vu le résumé, mais j’avais été prévenue par la chronique de The cup of books, donc ça ne m’a pas perturbé. On est plongé dans l’enquête au début et à la fin du roman, mais au milieu, on l’oublie un peu. Ca ne m’a pa trop dérangé car le reste m’a fait passé un très bon moment. Et surtout, la fin rattrape ce passage au second plan dans une partie du livre.

J’ai adoré l’écriture hyper fluide, naturelle de Catherine-Rose Barbieri. J’ai beaucoup aimé les échange de textos entre Camille et Anna, sa meilleure amie, ça fait « vrai », parce qu’il ne faut pas se leurrer, de nos jours on communique beaucoup par textos, ou autres messageries électroniques (mail, Messenger, Instagram …). L’héroïne, Camille, est une fille « normale ». Elle est réservée, manque de confiance en elle mais elle se réfugie derrière son humour. Néanmoins, malgré son côté assez discret, elle ne se laisse pas faire. Je me suis pas mal identifiée à elle plusieurs aspects. En plus de l’enquête pour découvrir l’identité de l’expéditeur secret, on apprend qu’elle cache de profondes blessures que l’on découvre au fil de l’histoire, à un rythme bien dosé

En bref, Am, stram, gram … Ce sera toi qui me plairas est une romance douce, pleine de naturel et de réalisme, comme ça se passe dans la vraie vie, un vrai roman « doudou« . Camille est hyper attachante (Colm aussi, mais pas pour les mêmes raisons, c’est juste le mec idéal :p). Le côté enquête permet aussi de ne pas se focaliser que sur l’aspect romance et j’ai bien aimé. Ce livre est aussi plein d’humour et j’avais souvent le sourire aux lèvres pendant ma lecture. L’écriture est fluide et décontractée. Avec tout ça, les pages se tournent très vite.

 

Vous connaissez ce livre ? Il vous tente ?

Publicités

4 commentaires sur “Am, Stram, Gram… ce sera toi qui me plairas – Catherine-Rose Barbieri

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :