Une lyonnaise à Bruxelles – Ep. 2

Hello,

me revoici pour vous donner des nouvelles de ma vie en Belgique. Dans mon premier article, j’avais posé ma valise dans cette capitale depuis seulement quelques jours et je vous expliquais pourquoi j’ai déménagé à Bruxelles. 

Depuis, j’ai fait un dernier Airbnb, qui vaut la peine d’y passer quelques lignes, parce que j’ai décroché le gros lot je crois. Ma boite ne me remboursant pas l’hôtel ou airbnb, le dernier que j’ai pris n’était pas très cher (mais plutôt bien situé). Alors oui sur le site, il y avait bien écrit que c’était un canapé dans le salon, mais pour 17€ la nuit, je m’en contentais tout à fait. Ce qui n’était pas précisé, en revanche, c’est que l’appartement était en fait un tout petit studio et que le lit des proprio était situé à 1.5 m à côté du canapé, alors certes, ils ont mis un rideau, mais quand même, zéro intimité; que la salle de bain était de l’autre côté de leur lit donc pour y aller le matin je devais les contourner en train de dormir, c’est un peu gênant; et enfin, mais pas des moindre, il y avait des CAFARDS dans l’appart (j’en ai vu 2 le dernier soir !! autant vous dire que ma nuit n’a pas été des plus paisible). Ha ! Et j’oubliais de dire que les toilettes et la SdB ne fermaient pas à clé, que le mec travaillait en Inde donc il restait au téléphone jusqu’à minuit le soir, et son portable émettait des sons de notifications toute la nuit. Bref, je n’y ai passé que deux nuits, mais ce fût éprouvant pour mon petit cerveau maniaque… Par contre, le couple était très sympa, j’ai bien discuté avec le mec et j’ai eu droit à un bon Chaï tea avant de partir. Après 10 jours d’airbnb, j’ai squatté le canapé d’une copine pendant une semaine. Puis pour les deux dernières semaines d’avril, je suis dans l’appartement d’une amie de ma collègue de bureau qui est partie en vacances. J’habite dans son appart et en échange je m’occupe de son chat (plutôt pas mal comme deal hein ? :p ).

Mis à part mes aventures d’airbnb, le reste se passe très bien. Mes collègues sont toujours sympas, il y  a un bonne ambiance. La ville me plait beaucoup, même si je n’ai pas encore eu le temps de visiter le centre car je n’ai passé que deux weekend à Bruxelles, et ils ont été consacré à la recherche d’un logement (vaste programme …).

En effet, je galère pas mal à trouver un appart. En fait, j’en avais trouvé un quelques jours après mon arrivée. Un bel appart, récent, lumineux avec des coloc sympa et anglophones, situé à côté de la place Jourdan donc super cool. Le mec qui quittait la coloc’ devait me mettre en contact avec le proprio, mais il m’a fait poireauté pendant plus d’une semaine en me disant qu’il avait du mal à les joindre, pour finalement me dire quasi dix jours plus tard qu’ils avaient choisi quelqu’un d’autre … Ça m’a mis un petit coup au moral, mais je me suis remise, bon gré mal gré, à la recherche d’appart. C’est pas si facile parce qu’il y a beaucoup de gens qui cherchent et les visites se transforment en entretiens d’embauche. Je me suis fait « refusée » plusieurs fois car je n’étais pas certaine de rester plus de 9 mois. Un des appart que j’ai visité était une colocation de 9 personnes. Ça se fait beaucoup ici, les propriétaires louent l’immeuble entier qu’ils amménagent pour la coloc avec les pièces communes (cuisine, salon, éventuellement buanderie) au rez-de-chaussée, et à chaque étage il y a 2 ou 3 chambres, une salle de bain et des toilettes à partager. C’est ce qu’ils appellent le « Coliving« , ou « cohousing ». Une ou deux fois je me suis retrouvée à table face à 8-9 personnes qui me dévisageaient et attendaient que je leur parle de moi, que je leur dise ce que j’aime faire dans la vie, leur explique ma vision de la coloc, … Je ne suis pas hyper timide, mais c’est tout de même un peu impressionnant. Bref, au début c’était fun de visiter des appart, maintenant, j’en ai un peu marre, ça prend vraiment beaucoup de temps. MAIS, normalement, j’ai ENFIN trouvé, bon, je ne crie pas victoire trop vite car je n’ai pas encore signé le bail. Cette fois, néanmoins, j’ai été en contact avec le proprio, donc ça se profile mieux que la dernière fois.

Pour finir, parlons du temps ! Parce qu’en Belgique, il ne fait pas aussi beau qu’à Lyon, et surtout, il y fait plus froid ! Le temps est assez changeant (on passe souvent du soleil à la pluie et vice versa en quelques minutes) et la météo pas toujours très fiable. Je suis d’ailleurs tombée super malade et ça a duré une semaine ! Mais j’ai eu plutôt de la chance, il n’a pas fait trop moche depuis que je suis arrivée. La semaine dernière le temps était même au beau fixe, c’était super agréable. C’est malheureusement en train de se dégrader, je me prépare psychologiquement à une semaine de pluie …

C’est fini pour ce petit update. Désolé, ce deuxième article n’était pas passionnant, mais promis pour le prochain, j’aurai des visites de la ville à vous raconter ! Et également mon nouvel appart à vous présenter (enfin, j’espère :p).

 

img_6465
Indian Chai tea
img_6693
L’ancienne porte de la ville : les arcades du cinquantenaire
img_6699
Un arc-en-ciel dans la fontaine
img_6527
Un des musées qui entoure le parc du cinquantenaire

img_6595

img_6444
Oui, encore la belle porte du parc, je la trouve trouve trop belle 😀
img_6439
Ma première gaufre belge
img_6455
La base en Belgique 😛
img_6469
Chocolaaaaaaaat :-p :-p

img_6697

 

Publicités

9 commentaires sur “Une lyonnaise à Bruxelles – Ep. 2

Ajouter un commentaire

  1. Pour te consoler Claire-Emmanuelle

    De belles découvertes théinées en perspective pour te réchauffer l’âme à Bruxelles chez UNAMI Maison de Thé

    UNAMI vous emmène au Vietnam, au nord du pays, au coeur des montagnes pour découvrir les thés étonnants de Van Nguyen de Nuage Sauvage.
    Nous avons sélectionné six thés qui goûtent l’authentique.
    – Un thé blanc rare composé de bourgeons de théiers sauvages qui poussent à très haute altitude.
    – Un thé vert impérial composé de très belles feuilles uniformes, végétales et sans aucune amertume.
    – Un sublime thé vert parfumé au pandan qui nous transporte au coeur des rizières avec son parfum gourmand.
    – Un délicat thé vert au jasmin parfumé naturellement au contact des fleurs de jasmin, retirées ensuite pour empêcher l’amertume.
    – Un thé vert à la menthe poivrée, frais et également parfumé naturellement avec de la menthe séchée.

    Des thés naturels, bio (ou en cours de labellisation, produits artisanalement par deux coopératives composée d’ethnies minoritaires Dzao, Hmong et Tay.

    http://www.unami-store.com/fr/29-autres-thes-d-origine

    https://nuagesauvage.fr/

    Aimé par 1 personne

  2. Wahou, ça fait rêver tout ça !!!!! J’ai hâte d’aller faire un tour dans cette boutique ! Mais je vais attendre d’avoir mon premier salaire pour pouvoir acheter ces thés qui on l’air vraiment délicieux ! Merci pour ce message rafraichissant.

    J'aime

  3. Cette ville a vraiment l’air très belle, d’après tes photos. Ça donne envie !
    Je croise les doigts pour que tu trouves enfin un appart ! Tiens-nous au courant 🙂
    Plein de bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :