Throwback Thusday Livresque #11 : humour

 

Le Throwback Thursday Livresque est un RDV littéraire hebdomadaire créer par Bettie Rose books (lien de son article ici) qui permet de mettre un livre en avant sur un thème donné. Il est repris à partir du mois d’avril par Carol de my bo0ks.

Cette semaine le thème est : Humour

 


 

En lisant le thème « humour » j’ai tout de suite pensé à une nouvelle de Bernard Werber que j’ai lu il y a fort longtemps : Là où naissent les blagues (nouvelle issue du recueil Paradis sur mesure). Ça parle d’un humoriste blasé qui décide de trouver la blague suprême. Il va découvrir l’existence d’une sorte de secte, La grande loge de l’humour, qui contrôle l’humour depuis des siècles. Paradoxalement, les gens de cette secte se prennent hyper au sérieux et les duels de blagues vont jusqu’à la mort. C’est assez farfelu et c’est pour ça que ce récit m’a marqué.

Je profite de ce TBTL pour dire que j’adore Bernard Werber. Je l’ai découvert quand j’étais ado avec le cycle des Aventuriers de la science (constitué de Le père de nos pères, L’ultime secret et Le rire du cyclope). J’avais adoré le mélange de sciences et d’histoire romancée, le tout avec suspens et humour. Étonnamment je n’ai lu le cycle des fourmis que des années plus tard (inutile de vous dire que j’ai adoré je suppose :p).

 

Résumé :

Là où naissent les blagues

Il est l’un des plus grands humoristes français et il veut tout plaquer la veille d’une représentation devant le Président de la République : Tristan en a marre des faux-semblants, de ce monde de paillettes. Parce qu’il n’y a pas toujours de quoi rire, la seule issue est de mettre en scène la blague ultime…

Cette nouvelle est extraite du livre Paradis sur mesure.

 

 

Vous avez déjà lu Bernard Werber ? Quel est votre livre préféré de cet auteur ?
Publicités

4 commentaires sur “Throwback Thusday Livresque #11 : humour

Ajouter un commentaire

  1. De Bernard Werber, j’ai lu sa trilogie sur les dieux. J’ai même eu l’occasion d’assister à une conférence qu’il donnait vers chez moi. Mais je n’ai lu rien d’autres depuis la déception que j’ai eu avec Le papillon des étoiles (que j’ai d’ailleurs abandonné). J’ai beaucoup de mal à revenir vers un auteur quand l’un de ses romans me déçoit

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas lu le papillon des étoiles. Tu peux essayer de lire le premier tome des fourmis ou le père de nos père si tu as envie de retenter cet auteur. Mais je comprends de c’est dur de se motiver à lire un auteur après je pas avoir accroché à un titre.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :