Atelier dégustation de thés à l’heure bleue

https://lheurebleue.net/wp-content/uploads/logo_image-1-495x400.jpg

Il y a quelques temps, j’ai eu la très grande chance de pouvoir participer à l’atelier dégustation de thés verts de la boutique bruxelloise lHeure bleue tenue par Oliver et Muriel. On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres, c’est vrai dans ce cas, puisque si j’ai pu participer, c’est car une des personnes qui était inscrite est tombée malade et a dû annuler sa réservation au dernier moment. And, there I was …

Tout d’abord quelques mots sur le concept de cette boutique. Muriel et Olivier ont décidé de monter leur boutique en couple. A l’Heure bleue, chacun son coin. Il y a d’un côté les bijoux de Muriel et de l’autre, les thés d’Olivier.

Photos prise sur le site internet de l’heure bleue

Pourquoi L’Heure bleue ? Ça m’a en effet intrigué, mais ayant à cœur de satisfaire notre curiosi-thé, ils nous expliquent le pourquoi du comment sur leur site (que je vous conseille d’aller visiter car il est vraiment très joli). L’heure bleue, donc, c’est le moment spécial entre le jour et la nuit, qui nourrit leur inspiration, invite à la créativité, à la réflexion :

« L’Heure bleue c’est … ce moment magique de la journée, entre chien et loup, lorsque le soleil s’est couché, mais qu’il ne fait pas encore noir. Le ciel est d’un bleu intense. En hiver, les lumières s’allument dans les maisons mais les volets ne sont pas encore fermés. […] L’Heure Bleue c’est le moment de la journée où le jour et la nuit se rencontrent, où deux univers se croisent, comme le thé et les bijoux… »

La boutique, au concept original, est située avenue des arts à Bruxelles et est facilement accessible en transports en commun, à 3 minutes à pieds du métro Arts-loi.

 

img_6755

Une dernière chose avant d’en venir aux thés : Olivier s’est associé au brasseur de La bigote pour créer une bière au Puerh. Cette bière est brassée avec du Puerh à la place du houblon !! C’est ce qui fait son originalité : ce n’est pas juste une bière parfumée au thé. C’est très intriguant et … super bon !!!

Photo prise sur le blog de ‘heure bleue

Venons-en à la dégustation de thés verts qui fut très riche. La dégustation s’est divisée en 3 temps, tout d’abord nous avons goûté des thés verts très différents afin d’avoir un aperçu de leur diversité. Puis nous nous sommes concentré sur des thés chinois avant de découvrir des thés japonnais. Et enfin, cerise sur le gâteau, nous avons eu le privilège de déguster un thé d’exception pour finir cette après-midi en beauté.


Voici les douze thés que nous avons goûté :

  • Wu Lu
  • Sencha Coréen
  • Chun Mee
  • Bancha d’automne
  • Thé vert du Yunnan
  • Long Jing
  • Lu An Gua Pian
  • Huang Shan Mao Feng
  • Kukicha
  • Genmaicha
  • Hojicha
  • Anji Bai Cha

 

Pour que cet article ne soit pas interminable, je vais vous décrire chaque thé en quelques mots, mais certains feront l’objet d’un article à part entière plus tard.

Wu Lu : c’est un thé chinois provenant du Jiangxi composé de petites feuilles roulées en longueur de couleur vert foncé. Il est doux et léger, sucré et végétal avec une légère amertume.

Sencha cooréen : ce thé est séché à la vapeur, à la façon des thés verts japonnais. Les feuilles vert vif sont assez peu travaillées. Il est un peu sucré à l’odeur et développe des notes marines fraîches et iodées, et des notes végétales.

Chun Mee : Thé vert chinois  à la feuille vert sombre plus dure que la plupart de ses compatriote. La liqueur est légèrement acide et astringente, dégageant des arômes végétaux. 

Bancha : récolte d’automne, c’est un thé faible en théine. Il développe des notes grillées, végétales et une petite amertume.

 

img_6780

 

Les grands crus chinois :

Thé vert du Yunnan : C’est un thé puissant et rustique, cueilli sur des arbres non taillés de haute altitude. Il est composé de grandes feuilles roulées en longueur, on remarque la présence de quelques bourgeons. La feuille mouillée dégage des arômes très fuités. La liqueur est sucrée, fruitée et un peu herbacée. Selon la température et le temps d’infusion il peut donner des profils aromatiques assez différent.

Long Jing : signifie puits du dragon car selon la légende le lac près duquel il est cultivé serait l’antre d’un dragon. Il est composé d’un bourgeon et de deux feuilles, ce thé est séché à plat dans un wok. On sent un goût torréfié, de pistache.

Lu An Gua Pian : provient de la région d’Anui, son nom signifie graines de melon. Il est composé de la cueillette de la 2e ou 3e feuille, une feuille plus mature et plus longue. qui sont séchées dans des panier en bambou, sur des braises de charbon de bois (60 à 120 passages brefs successifs sont réalisés). Au départ il est discret, le goût s’installe après avoir déglutit. Il est végétal et me rappel les aiguilles de pin, il tapisse bien toute la bouche. Je pense faire un article plus développé pour celui dans un avenir proche.

Huang Shan Mao Feng : il vient de la région d’Anui. Les feuilles sont travaillées finement à la main en longueur, les Mao Feng sont un gage de qualité. C’est un thé riche, doux. Il est sucré, on décèle des notes végétales, fleuries, zestées. C’est le thé que j’ai préféré (bon, le 2e après le dernier dégusté).

img_6770img_6774

Passons aux japonnais que l’on a infusé en Kyuzu :

Kukicha : c’est un thé de tiges. On voit des morceaux de feuilles aussi. Il s’agit ici d’un sencha kukicha. Il est faible en théine (car peu de feuilles), épais en bouche, rond, végétal. Il est très peu astringent, et on distingue la note umami typique de nombreux thés japonnais. 

Genmaicha : thé traditionnel du nord du Japon, il est additionné de riz torréfié. On retrouve le goût grillé, torréfié du riz soufflé, puis les notes végétales du sencha se dévoilent. Il est rond et a une bonne longueur en bouche. C’est un thé très gourmand.

Hojicha : thé grillé de Kagoshima. Il peut se faire à partir de sencha, bancha ou kukicha. Ici nous avons un kukicha hojicha. C’est un thé doux, au goût de réglisse, végétal, boisé et légèrement iodé.

img_6792

img_6795


Et pour finir Olivier nous a sorti un Anji Bai Cha (littéralement thé blanc d’Anji). Ce thé d’exception très réputé est un des plus chers de Chine (120-150€ en moyenne les 100 grammes !! ). Il est récolté à Anji dans la province de  Zhejiang durant une période courte de quatre semaines. Les feuilles sont roulées en aiguilles fines et l’on peut voir les nervures centrales sur les feuilles sèches, signature typique de ce thé. Il est assez souple à infuser. Le cru que nous avons déguster est issu de la récolte du 8 avril 2018. Les feuilles sèches dégagent une odeur fraîche, la liqueur moelleuse a un parfum frais, fleuri, citronné et possède un excellente longueur en bouche !! Je ne sais pas si c’est de savoir que ce thé est exceptionnel, mais je l’ai trouvé exquis, un des meilleur thé que j’ai bu de ma vie !! Je ferai un article un peu plus détaillé sur cette dégustation si cela vous intéresse, en développant davantage le procédé de récolte, préparation de la feuille, et les légendes qui entourent ce thé 😀

img_6801

img_6798.jpg
img_6804.jpg
img_6802.jpg

 

Voilà, c’est terminé pour cet article sur L‘heure bleue. Je suis ravie d’avoir pu participer à cet atelier, et je remercie encore mille fois Olivier pour cette prestation de la plus grande quali-thé !!! J’ai d’autant plus apprécié cette session qu’au mois d’avril, encore fraîchement débarquée de la France, je ne connaissais pas grand monde à Bruxelles, cela m’a donc aussi permis de faire des rencontres sympas en plus de celle d’Olivier  (coucou les soeurs Misonne ;p) et de commencer à me tisser « un réseau » autour du thé à Bruxelles.

 

Avez-vous déjà goûté cetains des thés cités dans cet article ? Lequel vous tenterait le plus ?

12 commentaires sur “Atelier dégustation de thés à l’heure bleue

Ajouter un commentaire

  1. Le Huang Shan Mao Feng me tente bien, les autres pas autant.
    Quand je suis partie en Chine, on était rentrées dans une boutique de thé, et devant notre hésitation à acheter un thé, la vendeuse nous avait proposé de nous le faire goûter : résultat elle nous a fait goûter 5 ou 6 thés avec les petites traditions chinoises et le magnifique service à thé, c’était GENIAL ! J’ai toujours peur d’acheter un thé et de ne pas l’aimer, qu’est-ce que c’est chouette d’avoir l’occasion de les goûter comme ça, dommage qu’ils ne le font pas plus souvent !

    J'aime

  2. Merci pour ton commentaire 😊 C’est celui que j’ai préféré aussi, et j’en ai acheté 50g, il est super bon. D’ailleurs je vais me dépêcher de le finir pour pouvoir acheter la récolte de cette année 😋
    Waaaah c’est génial que tu sois allée en Chine, tu es restée combien de temps ? J’adore aussi quand on peut goûter différents thés, surtout pour les grands crus qui sont assez chers, ça permet de ne pas être déçu de ses achats.

    J'aime

  3. Exactement ! Et là-bas j’avais pris un thé « rouge » un jour où on s’était posé boire un truc (ils l’appellent rouge littéralement mais il est traduit en thé noir par contre il est vraiment rouge), c’était tellement bon mais j’arrive pas à retrouver ce genre de trucs ☹️
    J’étais partie 2 semaines, en séjour linguistique à l’époque où j’apprenais encore le chinois 😭
    Profite bien de ton thé en tout cas, bonne dégustation, cette fois c’est sûr tu vas pas être déçue de ton produit 👌

    Aimé par 1 personne

  4. Adorant le thé, ton article me fait quelque peu rêver 🙂 J’aime beaucoup le genmaicha, le kukicha et le hojicha que j’ai tendance à boire en tant que thés de consommation courante plutôt que de prendre le temps de les déguster dans les règles de l’art…

    Aimé par 1 personne

  5. Haha j’ai eu de la chance oui !
    Ces 3 thés sont plutôt faciles à infuser donc pratique pour la consommation de « tous les jours ». J’ai du hojicha au boulot, j’aime bien en boire après le repas. Le genmaicha, j’aime bien pour le goûter car c’est gourmand. Et le kukicha, je n’en avais jamais bu avant, donc je suis super contente d’avoir enfin testé 😀😀

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai tellement envie de participer à une dégustation de thé ! Je vais chercher dans ma ville je pense ! Il y a quelques mois je suis tombée à Paris sur un magasin de thé qui organisait une dégustation thé fromages ouverte à tout le monde et c’était vraiment génial ! Les accord étaient parfaits ☕

    Aimé par 1 personne

  7. Oui c’est génial !! Cool, je n’ai jamais fait accords thé/fromage mais ça a l’air top !
    À Lyon j’avais beaucoup de mal à trouver des événements de ce genre mais à Bruxelles j’en fais beaucoup 😍

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :