Throwback Thursday Livresque #16 : Deuil

Le Throwback Thursday Livresque est un RDV littéraire hebdomadaire créer par Bettie Rose books (lien de son article ici) qui permet de mettre un livre en avant sur un thème donné. Il est repris à partir du mois d’avril par Carol de my bo0ks.

Cette semaine le thème est : deuil

 

La délicatesse de David Foenkinos. Ce livre fait partie des titres encensés par les critiques, il a reçu de nombreux prix, j’étais donc convaincue qu’il allait me plaire. Je suis pourtant plutôt « bon public », facilement émue et touchée par les personnages mais je n’ai pas réussi à accrocher. François et Nathalie vivent une histoire d’amour idyllique, mais François meurt brutalement, renversé par une camionnette lors de son jogging hebdomadaire. On suit le deuil de Nathalie, puis sa relation avec 2 de ses collègues qui vont essayer de la séduire.
Déjà, le début est absolument, horriblement triste, j’ai vraiment pleuré (je veux dire pas juste les yeux humides et une ou 2 larmes qui pointent, non, j’ai pleuré pour de vrai, et ça, ça m’arrive très rarement). Mais par la suite, j’ai trouvé les personnages un peu agaçants et l’histoire plate et niaise. Bref, ce roman a été une grosse déception pour moi.

 

Vous l’avez lu vous et si oui, vous en avez pensé quoi ?

 

 

La délicatesse par Foenkinos

Nathalie et François sont heureux, ils s’aiment et semblent avoir la vie devant eux…
Mais, un jour, la belle mécanique s’enraye. François décède brutalement.
Veuve éplorée, le cœur de Nathalie devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter.
Sauf un : Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l’amour, c’est un signe du destin : il se lance à sa conquête… tout en délicatesse.
—————————————————————————
« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitions la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse..
– Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie.
Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »

Publicités

11 commentaires sur “Throwback Thursday Livresque #16 : Deuil

Ajouter un commentaire

  1. Je me souviens l’avoir lu parce qu’un collègue me l’avait prêté quand je travaillais en Angleterre. Mais je n’en ai absolument aucun souvenir ! C’est juste la citation sur le jus d’abricot qui a fait tilt dans ma tête et m’a rappelé que je l’avais lu.
    C’est dire s’il m’a marquée…

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que j’en ai lu au moins 3 ou 4 (ma collègue était une grande fan et elle mettait un point d’honneur à me les prêter, parce qu’elle était sûre que ça allait me plaire) et… je suis incapable de te dire lesquels, ni de quoi ça parlait.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :