Mille femmes blanches – Jim Fergus

img_9277

En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart viennent en réalité des pénitenciers et des asiles… L’une d’elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l’agonie de son peuple d’adoption…

 » Un roman splendide, puissant et engagé.  » Jim Harrison

512 pages


 

Pour commencer, Merci à Coraline de m’avoir fait découvrir et donner envie de lire Mille femmes blanches. Il était dans ma PAL depuis plus d’un an, je suis contente de l’en avoir enfin sorti.

L’histoire se passe en Amérique en 1874. Pour favoriser la paix entre « blancs » et « indiens », le gouvernement des États-Unis naissantes accepte de livrer mille femmes blanches à la tribu du grand chef Little Wolf en échange de mille chevaux et bisons. L’objectif de cette vile transaction ? Marier ces femmes aux hommes Cheyennes pour qu’elles leur donnent des enfants métisses afin d’assurer la pérennité de ce peuple et favoriser leur intégration dans la société américaine moderne. Et puis tant qu’à faire, les politiciens américains se disent que les femmes blanches pourront par la même occasion, « civiliser » un peu les indiens. Elles sont pour la plupart recrutées dans des asiles ou des prisons (ça donne le ton du sérieux avec lequel est pris la requête de Little Wolf), elles saisissent l’opportunité d’une vie nouvelle. Au fil des pages nous suivons le périple de May Dodd qui s’est portée volontaire pour intégrer la tribu des Cheyennes au travers de son journal de bord qu’elle adresse à ses enfants. Ce livre est une pure fiction et pourtant à la façon dont il est écrit on jurerait que ces faits ont réellement existé, et Google a eu du mal à me convaincre que l’échange n’avait jamais eu lieu.

On assiste au choc de deux cultures fondamentalement différentes. J’ai été outrée par l’injustice atroce subie par les indiens. Les blancs les ont chassés de leur territoire, pour la seule raison que leur présence entravait leur expansion démographique et industrielle. Il s’agit d’un génocide camouflé car ceux qui refusaient de s’installer dans les réserves étaient massacrés, et ceux qui se pliaient aux désirs des blancs se retrouvaient finalement dans une prison de luxe, devant s’adapter aux lois et coutumes blanches et renier leur croyances et abandonner leurs traditions.

May Dodd est une héroïne forte, indépendante, en avance sur son temps, à l’esprit aventureux. J’ai adoré suivre les aventures de ce groupes de femmes qui ont toutes un sacré caractère. Si elles ont au début beaucoup de mal à s’adapter au mode de vie Cheyenne, elles se prendront petit à petit au jeu et feront rapidement de cette culture la leur. J’ai aussi adoré découvrir le mode de vie des Cheyennes, très respectueux de la nature. 

En bref, un roman bouleversant vraiment poignant qui nous transporte dans la nature sauvage des États-Unis et nous fait découvrir la vie des Cheyennes. Malgré la violence de certains passages, ce livre est porteur d’un beau message d’espoir et de tolérance.

14 commentaires sur “Mille femmes blanches – Jim Fergus

Ajouter un commentaire

  1. Quelle coïncidence ! Je suis en plein dans la suite « La vengeance des mères ». Bon, j’ai lu le 1er tome il y a tellement longtemps que j’ai du mal à me rappeler certains éléments de l’histoire, mais je suis contente de retrouver la culture amérindienne et la vie aux côtés des Cheyennes !

    Aimé par 1 personne

  2. Cette immersion dans la culture Cheyenne doit être intéressante même si les injustices dénoncées et que tu soulignes doivent parfois rendre la lecture difficile. Et le fait que les femmes vendues aient du caractère apporte un plus indéniable…

    Aimé par 1 personne

  3. Hahaaa oui en effet 😅 !!!!! Je corrige ça tout de suite !! Merci de me le faire remarquer 😀🙏
    Oui ce livre est vraiment passionnant ! On a beaucoup de mal à croire que c’est une fiction, on a vraiment l’impression que l’auteur a tout vécu.

    Aimé par 1 personne

  4. L’univers m’a également bien plu, tout comme le tempérament de l’héroïne. 🙂 Ce fut une lecture très intéressante pour moi aussi. J’ai, en revanche, moins accroché au t2 que j’ai trouvé très copier-coller en moins bien côté personnage et avec moins de rythme en général. Du coup, je ne me suis pas essayée au t3…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :