Anne of Green Gables 1 et 2, Lucy Maud Montgomery

You can’t know joy unless you’ve known sorrow. Those of us who can soar to the highest heights can also plunge to the deepest depths

Hello,
Vous m’aviez surement oublié depuis le temps, mais me revoilà pour une chronique :p Je vais vous parler de Anne of Green Gables, tome 1 et 2.

J’ai découvert Anne Sherley Cuthbert grace à la série Netflix pour laquelle j’ai eu un grooooos coup de coeur. La série m’a donné envie de lire les livres mais j’ai mis du temps à me lancer. Je les lis en VO pour ne pas perdre mon Anglais et je les ai lu en pointillés c’est à dire que je prends mon temps pour les lire, je lis quelque chapitres par-ci par-là, entre 2 lectures notamment. Une fois le vocabulaire de la nature assimilé (parce-que perso je ne suis pas experte en botanique et il y a avait pas mal de noms d’arbres ou de fleurs que je ne connaissais pas) l’Anglais n’est pas difficile, après tout, ce sont des livres pour enfant.

Parlons donc de ce grand classique de la littérature jeunesse anglophone. J’ai tout simplement adoré Anne, elle est ultra attachante. C’est une petite fille entière, bavarde, directe et sensible. Elle aime la vie et la traverse main dans la main avec son imagination débordante. Elle s’émerveille de tout, passe des heures à vivre dans son monde imaginaire. Elle adore la nature et sa beauté. Malgré la vie rude qu’elle a eu avant d’arriver à Avonlea, elle ne perd pas espoir, trouve refuge dans les livres et dans son imagination. Elle est resté optimiste, bienveillante et généreuse. Son arrivée à Green Gables va marquer un tournant dans sa vie et le début d’une période de bonheur qui nous est racontée dans le 1er tome, Anne et la maison aux pignons verts / Anne of Green Gables. La plume est douce et poétique, c’est ce qui rend ce livre si réconfortant.

Petite déception: dans le roman, le personnage de Gilbert est moins présent que dans la série. Dans les livres, Anne déteste Gilbert, c’est son pire ennemi depuis le premier jour d’école où il l’a traité de Carotte à cause de ses cheveux flamboyants. Elle ne lui pardonnera pas avant la fin du 1er tome. Par contre, comme dans la série, ils ont rivaux à l’école et se disputent constamment la première place.

J’ai aodré suivre la vie des gens d’Avonlea, cette endroit fait rêver, ça a l’air tellement beau et sauvage, on se croirait dans un conte de fée.

Dans le tome 1 Anne of Green Gables on suit Anne depuis son arrivée à la gare d’Avonlea et jusqu’à la fin de son premier cycle d’études supérieures, on a donc une Anne encore enfant qui va découvrir la vie de famille, l’amour, l’école, faire des bétises, plus ou moins grosses mais toujours sans préméditation.

Dans le tome 2 Anne of Avonlea, Anne a grandi, c’est une jeune fille épanouie de 16 ans mais elle est toujours aussi attachante et j’ai hâte de la retrouver dans le tome 3 quand elle partira à l’université.

Vous avez vu ou lu Anne et la maison aux pignons verts / Anne with an E ?

7 commentaires sur “Anne of Green Gables 1 et 2, Lucy Maud Montgomery

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :