Mort sur le Nil – Agatha Christie

Mort sur le Nil par Christie

Un soir, Hercule Poirot dîne dans un restaurant londonien. Sa table jouxte celle d’un jeune couple apparemment très épris, Jackie de Bellefort et Simon Doyle.
Quelques semaines plus tard, à l’occasion d’une croisière sur le Nil, le grand détective a la surprise de retrouver Simon Doyle marié à Linnet Ridgeway. S’apercevant que Jackie s’ingénie à croiser le chemin du jeune couple, Hercule Poirot sent la tragédie venir à grands pas et il a peur… Tout au long de ce dramatique chassé-croisé amoureux, Poirot, moins orgueilleux qu’à l’accoutumée, fait montre d’une grande psychologie pour cerner chacun des personnages et tenter de raisonner ce trio de jeunes gens qui court à sa perte. Dans cette intrigue poignante au suspense haletant, on retrouve ce style inimitable, si typiquement anglais, et ces irrésistibles pointes d’humour tout en finesse signées Agatha Christie. –Sophie Colpaert


Je me tiens à ma résolution de lire un Agatha Christie de temps en temps. Je crois que c’est le premier cette année ^^’ Mais j’apprécie toujours. J’ai profité du Pumpkin Autumn Challenge et de son menu Automne frissonnant pour inclure un policier 😀
Et avec ce titre, mais wahou, quelle claque ! Ce livre est un chef d’œuvre, du Agatha Christie au sommet de son art. Il m’a rappelé que j’ai eu tort pendant des années: ce ne sont pas les policiers que je n’aime pas mais les thrillers (l’angoisse, le suspens oppressant, ça ce n’est pas pour moi).
Mort sur le Nil est du même genre que Dix petits nègres, ou Le meurtre de l’Orient express, une sorte de huit clos: l’enquête se passe dans un lieux fermé. Ici c’est un bateau, et comme dans les deux autres titres, on a de nombreux personnages qui peuvent tous potentiellement être coupables, et bien sûr, le fameux Hercule Poirot qui mène l’enquête.

Au début j’ai eu un peu de mal à me souvenir de qui était qui, comme je le disais, il y a de nombreux personnages présentés les uns à la suite des autres et je lisais par petits bouts. Or il faut bien se souvenir des personnages si l’on veut apprécier le livre à sa juste valeur.
Le meurtre arrive assez tardivement dans l’histoire (il me semble qu’à la page 80 personne n’était encore mort). Agatha nous balade tout le long de l’enquête, et même si je me doutais du coupable dès le début, j’ai beaucoup douté à chaque nouveau rebondissement.

En bref, encore une super lecture de la grande Agatha Christie que j’apprécie de plus en plus. Merci Coraline de m’avoir donné envie de découvrir son œuvre 😀

7 commentaires sur “Mort sur le Nil – Agatha Christie

Ajouter un commentaire

  1. Les enquêtes de ce genre sont toujours un délice à lire, qu’on connaisse déjà le coupable ou non. Je préfère ça à un thriller même si je n’ai rien contre les thrillers. ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :